Tagarchief: Mariette Langenbach-George

En Fevrier,… Mon Cyprès (Mariette Langenbach-George)

Quand tombe, doucement, le soir, Que l’air, soudain, est aigrelet, Des oiseaux prennent, pour dourtoir, Les branches de mon vieux cyprès. Ils s’y abattent, par nuées Se disputent, en criaillant ; Parfois, reprennent leur envolée, Qui ne dure qu’un court … Lees verder

Geplaatst in Mariette Langenbach-George | Tags: , | 1 reactie