Tagarchief: Valéry Larbaud

Scheveningue, morte-saison (Valéry Larbaud)

Dans le clair petit bar aux meubles bien cirés, Nous avons longuement bu des boissons anglaises; C’était intime et chaud sous les rideaux tirés, Dehors le vent de mer faisait trembler les chaises. On eût dit un fumoir de navire … Lees verder

Geplaatst in Valéry Larbaud | Tags: , | 1 reactie